La paléntologie est la science qui étudie les êtres vivants des époques passées.

Le mot paléontologie se compose des termes grecs "paleos" pour vieux et „logos pour étude ou discours, terme qu'on retrouve dans biologie et géologie. L’objet des recherches paléontologiques sont des restes d‘organismes existants dans des roches sédimentaires ainsi que des indications (traces) de toutes sortes sur des êtres vivants disparus. Ces indices sont appelés fossiles (du latin "fossilis", signifiant déterré). Les fossiles sont donc les restes de plantes et d'animaux qui ont vécu dans le passé, et qui peuvent se trouver dans les couches géologiques. Ils peuvent être découverts comme „Corps fossiles“ qui résultent d'un organisme complet (ou de ses parties), ou comme „Taces fossiles" qui donnent des pistes sur l’activité d’organismes anciens. Tout ce qui est âgé de plus d’environ 10'000 années est considéré comme fossile. Ce qu'on qualifie de Récent sont des trouvailles du présent et du passé proche.

Le zoologue français et anatomiste Henri de Blainville a introduit le terme paléontologie. Ce terme a peu á peu remplaçé les désignations plus anciennes Oryctologie et „Pétrifications".

Le naturaliste français George Cuvier (1769-1832) est considéré comme fondateur de la paléontologie moderne, travaillant selon des critères scientifiques. Son opinion catastrophiste (alternance de créations et de catastrophes; chaque catastrophe représentant une époque géologique et l'homme étant apparu lors de la dernière période glaciaire) a déjà été démentie à l'époque par le géologue britannique Charles Lyell (1797-1875).

Besucher107966

Impressum  Disclaimer  | Sitemap  |       <<